Les épisodes...         

 

 

 

lundi 9 janvier 1967

 


Un incendie dans la ville a de graves effets sur plusieurs résidents. La vie de Martin Peyton est sauvée par Steven Cord. Constance Carson se décide finalement à mettre en ordre la chambre d'Allison. Rodney et Rachel partagent de tendres moments...


 

 

Audience Nielsen 1ère diffusion :

21,2 millions de téléspectateurs

soit 33,4 %

 

 

 

HOME

 

NARRATION : WARNER ANDERSON

Hannah Cord quitte la ville. La femme qui pendant 28 ans s’est posée comme la mère de Steven Cord avant de révéler que Catherine Peyton était la mère de Steven. Maintenant, elle doit remettre de l’ordre dans sa vie. Elle est allée voir Steven probablement pour la dernière fois de sa vie et a réalisé qu’elle ne pouvait pas contrôler la haine qu’il éprouve à son égard. De cette manière le seul lien de sa vie, sa relation avec Steven, prend fin. Il y a encore une petite chose qu’Hannah Cord doit faire.

 

INTRO

Hannah porte un grand sac noir, et marche jusqu’à la porte d’entrée du manoir. Elle entre, regarde autour d’elle et se dirige vers le sommet des escaliers tandis que la serveuse, Mary, vient la saluer.

 

 

SCENE 1

Mary informe Hannah que Mr Peyton ne veut pas être dérangé. Hannah demande à Mary de dire à Thomas qu’elle est bientôt prête. Mary dit au revoir à Hannah avant de quitter la pièce. Hannah regarde autour d’elle, peut-être pour la dernière fois, puis se dirige près de la cheminée et brûle le portrait de Catherine. Puis elle quitte précipitamment le manoir et ferme probablement la porte à clé derrière elle.

 

 

SCENE 2

Au General Store, Eli prévoit de la neige pour demain. Il se trouve avec Norman et Rachel. Eli prête à Rachel son exemplaire de l’almanach de Richard Poor et elle promet d’en prendre grand soin. Elle mange une pomme tout à parlant à Eli de l’almanach du fermier.

 

 

SCENE 3

Steven et Betty se rendent en voiture au manoir. Steven veut rendre le chèque donné par Hannah sur la vente aux enchères de la maison. Betty dit à Steven qu’Hannah semble être une femme très organisée. Ils arrivent au manoir pour le découvrir en flammes.

 

Steven casse une fenêtre, entre à l’intérieur et déverrouille la porte d’entrée. (Hannah a dû fermer la porte à clé en sortant, mais cela n’a pas été montré). Steven appelle sa mère et Peyton. A travers l’épaisse fumée, Steven porte Martin Peyton et le sauve des flammes. Il dépose Martin dans le jardin et lui frotte le dos. Voyant qu’il ne respire pas, il lui fait de la respiration artificielle. Dès que Peyton montre un signe de vie, Steven se précipite à l’intérieur du bâtiment en feu et appelle sa mère. Betty demande à Peyton si quelqu’un d’autre était dans la maison. Peyton lui répond qu’il n’y avait personne d’autre. Betty appelle Steven et lui dit que la maison est vide. Elle ajoute que le Dr Rossi est en vacances à New York.

 

Dialogues de la scène 3

Betty et Steven roulent en direction du manoir afin de retourner le chèque à Hannah. A noter que les effets spéciaux de cette scène sont très bien réalisés pour l’époque.

 

STEVEN : Il devrait neiger bientôt.

 

BETTY : Oui ?

 

STEVEN : Les hivers tardifs me contrarient, je ne sais pas pourquoi.

 

BETTY : Steven, j’ai dit à ta mère… J’ai dit à Mme Cord que tu ne voulais pas prendre l’argent de la maison.

 

STEVEN : Je suis sûr que tu l’as fait. Mais elle sait insister, n’est-ce pas ?

 

BETTY : Elle a dit que même si elle n’a jamais été ta mère, tu seras toujours son fils.

 

STEVEN : Elle ne peut s’empêcher d’ajouter des insultes aux injures. Elle est bizarre.

 

BETTY : Et si elle est déjà partie ? Elle a dit que son avion partait ce soir.

 

STEVEN : Et bien, nous découvrirons où elle est allée et je lui enverrai le chèque par courrier.

 

BETTY : Elle a parlé de toi.

 

STEVEN (sarcastique) : Oh, Mme Cord est très fier de son petit garçon.

 

BETTY : Elle paraît tellement bien organisée.

 

STEVEN : J’imagine.

 

BETTY : Elle a dit qu’elle laisse tout derrière elle.

 

STEVEN : Elle savoure sa misère, Betty.

 

BETTY : Elle m’a dit qu’elle a vendu la maison, juste comme ça. Et elle m’a tendu le chèque, la somme entière de la vente. Steven, j’ai peur de ne pas avoir su comment gérer cela.

 

STEVEN : On s’en sortira. Nous allons lui rendre ce chèque. Nous n’avons pas à accepter les faveurs de Mme Cord.

 

Betty et Steven arrivent au manoir Peyton et se garent devant la porte d’entrée. Ils voient le salon en feu.

 

STEVEN : Va jusqu’à la maison de l’autre côté de la rue et appelle les pompiers et Rossi.

 

Betty sort de sa voiture et se précipite vers Steven.

 

BETTY : Steven, n’y va pas.

 

STEVEN (criant) : Mr Peyton. Mère. Mère. (à Betty) Fais ce que j’ai dit.

 

STEVEN (criant) : Mère. Mr Peyton.

 

Steven brise la vitre d’une fenêtre avec son coude, atteint l’intérieur et déverrouille la porte. Il entre à l’intérieur.

 

STEVEN (criant) : Mère, Mr Peyton. Mère, Mr Peyton. Mère, Mère, Mr Peyton.

 

Pause publicitaire.

 

Pendant la pub, Betty a eu le temps d’appeler les pompiers et l’hôpital. Steven porte Martin Peyton à l’extérieur.

 

STEVEN : Mr Peyton.

 

Il dépose le vieil homme sur l’herbe et lui fait du bouche à bouche.

 

STEVEN : Allez, vieil homme.

 

Betty revient.

 

STEVN : Allez, vieil homme.

 

Peyton tousse.

 

STEVEN : Il respire. Il respire.

 

Steven se précipite de nouveau vers la maison. Betty le suit.

 

BETTY : Non, Steven, non !

 

STEVEN : Mère, mère.

 

Betty revient vers Peyton en courant.

 

BETTY : Mr Peyton, y avait-il quelqu’un d’autre dans la maison ? Est-ce qu’Hannah est à l’intérieur. S’il vous plaît, parlez.

 

MARTIN : Non, ils sont tous partis.

 

Betty se précipite jusqu’au vestibule.

 

BETTY : Steven. Steven, où es-tu ?

 

STEVEN : Ici.

 

BETTY : Steven, il n’y a personne à l’intérieur. Mr Peyton a dit que tout le monde était parti. J’ai appelé l’hôpital. Le Dr Rossi a quitté la ville.

 

STEVEN : Quoi ?

 

Steven s’agenouille une nouvelle fois près de Peyton tandis que la scène se termine.

 

 

SCENE 4

Au General Store, Norman et Rachel entendent les sirènes. Rachel est troublée. Elle pose ses mains contre ses oreilles pour ne pas entendre le bruit des sirènes. Eli vient vers elle et lui demande ce qui ne va pas. Rodney entre dans le magasin et les informe que le camion de pompiers monte la colline. Eli dit à Rachel que son chocolat chaud est prêt. Rodney réconforte Rachel, visiblement traumatisée par les sirènes. Rachel demande à Rodney de ne pas la traiter comme une enfant, pas même quand elle agit comme telle. Elle ajoute qu’elle n’aime pas le bruit des sirènes. Elle raconte que lorsqu’elle était petite, la grange de ses voisins avait brûlé.

 

 

SCENE 5

La caméra nous montre le côté nord de Peyton Place avec la caserne des pompiers, puis le Clarion et nous montre les camions de pompiers roulant à vive allure. Rodney continue à réconforter Rachel. Elle dit à Rodney et Eli que ses parents sont morts dans un incendie.

 

Rachel et Rodney sortent du magasin et rencontrent Lee Webber qui se trouve sur sa mobylette. Webber se dirige vers eux, les contrarie et les irrite. Lee encourage Rodney à prendre la main de Rachel. Rodney lui demande de les laisser tranquille. Lee emballe son engin et s’en va. Eli se précipite vers Rod et Rachel pour leur annoncer que Mr Peyton est à l’hôpital. Et que le feu est au manoir Peyton.

 

 

SCENE 6

Elliot erre dans la maison tandis que Constance prépare l’arrivée imminente de Rachel. Elliot émet des réserves à propos de Rachel, mais Constance est excitée par le fait que Rachel vienne vivre avec eux. Rachel a presque le même âge qu’Allison.

 

Le téléphone sonne et Elliot, en tant que rédacteur en chef du Clarion, est informé par un sergent de police de l’incendie et du fait que Steven a sauvé la vie de Martin Peyton. Elliot dit à Constance que Peyton est en vie et à l’hôpital. Il va s’y rendre immédiatement.

 

 

SCENE 7

Steven et Betty s’entretiennent avec le Dr Fielding, actuel chef du personnel de l’hôpital pendant l’absence de Michael. Depuis que le Dr Rossi est parti, le Dr Cortell, le médecin de Peyton à Boston a été mandaté. Le Dr Fielding leur dit qu’il est soucieux d’une possible atteinte des poumons de Peyton dus à la fumée. Il demande à l’infirmière Fletcher de soigner les blessures de Steven mais de le laisser regarder les plaies avant qu’elle ne les bande. Steven dit que c’était irresponsable de la part de Rossi de laisser Martin Peyton sachant que son état de santé est précaire. Il est très concerné par la santé de son nouveau grand-père. Selon lui, le Dr Cortell est un très vieil homme. Betty est fière de son mari.

 

 

DANS LE PROCHAIN EPISODE

Lee parle avec Sandy, Elliot avec Rachel, le Dr Fielding avec Rodney et Steven.

 

LEE : Je t’ai pardonné une fois parce que j’étais en prison. Et tu étais seule. Mais maintenant, je suis de retour à la maison.

 

ELLIOT : Mais j’émets des réserves à ton propos, Rachel. Je ne pense pas que tu m’ais dit tout ce que tu savais sur le bracelet d’Allison.

 

FIELDING : Il a demandé à voir son petit-fils.

STEVEN : Je pense qu’il parle de toi, Rod.

 

A noter

Si le Dr Rossi a informé Constance qu’il serait absent pendant une paire de jours, il restera absent plus d’un mois. En vérité, l’acteur Ed Nelson était malade.

 

 
 

EPISODE 301

EPISODES

ÉPISODE 303